Invité de France Inter ce lundi 9 juin au matin, Alain Finkielkraut, nouveau pensionnaire de l'Académie française, a déroulé quelques-unes de ses marottes habituelles. Estimant qu'il y a « un problème de l'islam en France », le “philosophe” a assuré que « nous (devions) avoir une réponse ferme » sur le sujet afin que le FN ne prospère pas.