Corse: le courrier explosif de Stéphane Manunta

Dans un courrier, le fils de l’ancien militant nationaliste Yves Manunta livre sa vérité sur les événements qui ont conduit à l’assassinat de son père en 2012.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un courrier de 17 pages dans lequel Stéphane Manunta, le fils de l’ancien militant nationaliste corse Yves Manunta, retrace tout le parcours de son père, de ses amitiés de jeunesse jusqu’à son assassinat à Ajaccio, le 9 juillet 2012, en passant par son association avec Antoine Nivaggioni – lui aussi assassiné à Ajaccio en 2010 – au sein de la Société méditerranéenne de sécurité (dite SMS) qui a défrayé la chronique judiciaire insulaire en 2011.