Deux militants condamnés pour avoir installé des caméras dans un abattoir

Par

Deux militants de l'association L214 avait voulu filmer les conditions d'abattage des cochons dans une société des Yvelines. Ils devront payer 1 000 euros d'amende pour violation de domicile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux militants de l’association de défense des droits des animaux L214 ont été condamnés, lundi 9 octobre par le tribunal correctionnel de Versailles, à payer 1 000 euros d’amende pour s’être introduits clandestinement dans un abattoir afin d’y filmer les conditions de traitement des animaux, rapporte Le Monde.