Les contraceptions écolo pas forcément archaïques

Les méthodes de contraception naturelles ne seraient pas forcément archaïques ni inefficaces, affirment des médecins dans une tribune publiée par Reporterre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que le débat sur la contraception hormonale fait rage depuis les graves accidents attribués à la pilule de troisième génération, des médecins défendent dans Reporterre différentes méthodes « naturelles » qui n’auraient, expliquent-ils, rien d’archaïque. Une réponse à une campagne lancée par la Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale (FNCGM), qui s’inquiète du retour de ces méthodes dont l’efficacité serait toute « relative ». Halte aux amalgames, affirment ces signataires, « malgré des taux d’efficacité absolument incomparables, les tableaux présentant les différentes méthodes contraceptives persistent à les classer dans la même catégorie fourre-tout intitulée “méthodes naturelles” ».