Macron "regrette" les tentatives de clivage gauche-droite

Par
Emmanuel Macron a "fortement regretté" mercredi les tentatives visant à "faire exister des divergences" avec son Premier ministre Edouard Philippe à l'approche des arbitrages liés au "grand débat" qui ont réveillé le clivage gauche-droite au sein de la majorité et du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a "fortement regretté" mercredi les tentatives visant à "faire exister des divergences" avec son Premier ministre Edouard Philippe à l'approche des arbitrages liés au "grand débat" qui ont réveillé le clivage gauche-droite au sein de la majorité et du gouvernement.