Philippe veut prévenir la radicalisation avec la délinquance

Par
La lutte contre la radicalisation et la délinquance doivent participer des mêmes politiques publiques, a affirmé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe, à l’issue d’un comité interministériel sur ces deux thèmes à Strasbourg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - La lutte contre la radicalisation et la délinquance doivent participer des mêmes politiques publiques, a affirmé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe, à l’issue d’un comité interministériel sur ces deux thèmes à Strasbourg.