Nouvelle-Calédonie : la droite non indépendantiste reste majoritaire

Les indépendantistes progressent mais la droite non indépendantiste reste majoritaire aux élections provinciales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La droite non indépendantiste conserve la majorité au Congrès de la Nouvelle-Calédonie, à l'issue des élections provinciales qui se sont tenues dimanche dans l’archipel en cours de décolonisation. Les indépendantistes kanaks progressent, mais les trois partis de la droite obtiennent 29 sièges sur 54, selon les projections du haut-commissariat de la République.