Mort de Naomi Musenga: des internautes lancent une chasse à l’homme

Sur Twitter et Facebook circulent les noms complets et photos d'employés du Samu de Strasbourg, dont ceux de l'opératrice ayant rejeté l'appel à l'aide de Naomi Musenga, morte quelques heures plus tard.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis la révélation des circonstances du décès de Naomi Musenga, morte quelques heures après qu’une opératrice du Samu de Strasbourg a rejeté son appel à l’aide, l’hôpital est la cible d’une vague d’insultes et de menaces, certains internautes ayant par ailleurs mis en ligne les noms et les photos d’employés.