Chez Les Républicains, le remue-ménage continue

Par
Toujours sonnés par le désastre des élections européennes, les Républicains ont enregistré une nouvelle défection mardi, celle de leur chef de file à Paris, au moment même où le parti se cherche dans les décombres un nouveau patron suffisamment consensuel pour ne pas réveiller les vieux traumatismes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Toujours sonnés par le désastre des élections européennes, les Républicains ont enregistré une nouvelle défection mardi, celle de leur chef de file à Paris, au moment même où le parti se cherche dans les décombres un nouveau patron suffisamment consensuel pour ne pas réveiller les vieux traumatismes.