Macron soutiendrait Merkel si elle briguait la Commission européenne

Par
Emmanuel Macron a déclaré, dans une interview accordée mardi à Radio Télévision Suisse (RTS), qu'il soutiendrait la chancelière allemande Angela Merkel si cette dernière briguait la succession de Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré, dans une interview accordée mardi à Radio Télévision Suisse (RTS), qu'il soutiendrait la chancelière allemande Angela Merkel si cette dernière briguait la succession de Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne.