Pédocriminalité: plusieurs témoins accablent l’artiste Claude Lévêque

Par et Magali Lesauvage

Le célèbre artiste plasticien est visé par une plainte pour « viols sur mineurs » déposée en 2019 par un sculpteur pour des faits remontant aux années 1980. Mediapart a recueilli d’autres récits similaires. Un père de famille, qui n’a pas encore été entendu par les policiers, affirme par ailleurs avoir « été violé plusieurs fois à 17 ans. […] J’ai mis 20 ans à me défaire de l’emprise de Lévêque, et plus de 30 ans avant d’en parler. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La vague #MeToo atteint l’art contemporain. Plusieurs personnes ont, ces derniers mois, confié à Mediapart des accusations de violences sexuelles sur mineurs visant l’artiste Claude Lévêque. Le sculpteur Laurent Faulon en fait partie. Il a, en mars 2019 à Bobigny, puis en juin 2019 à Nevers, déposé plainte contre le célèbre plasticien français pour des faits de « viols sur mineurs de 15 ans et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans », comme l’a révélé Le Monde dimanche 10 janvier.