Karachi: l'UMP fait obstruction au juge Trévidic

Par et

Le juge qui enquête sur l'affaire de Karachi s'est vu refuser à deux reprises par Guy Teissier, président UMP de la commission de la défense, la communication de documents. Mediapart s'est procuré les courriers échangés. Ils donnent la mesure de la volonté du pouvoir d'empêcher cette enquête de progresser.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En dénonçant à l'Assemblée nationale, mercredi, l'attitude de l'exécutif dans la gestion de l'affaire de Karachi, le député et maire (PS) de Cherbourg, Bernard Cazeneuve, ne pensait pas seulement à l'appel formé par le parquet de Paris contre la décision du juge d'instruction du pôle financier Renaud Van Ruymbeke d'instruire le volet «corruption» de ce dossier. C'est le volet le plus sensible, car susceptible d'impliquer Nicolas Sarkozy.