Les doléances des Français pour une société "vivable"

Par
"J’existe !" C’est ce que des dizaines de milliers de Français ont commencé à exprimer dans les mairies dans les "cahiers de doléances", écrit lundi le président de l'Association des maires ruraux de France (AMRF), Vanik Berberian.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - "J’existe !" C’est ce que des dizaines de milliers de Français ont commencé à exprimer dans les mairies dans les "cahiers de doléances", écrit lundi le président de l'Association des maires ruraux de France (AMRF), Vanik Berberian.