Doutes sur l'enquête sur la pollution du Golfe de Fos

Par
La préfecture des Bouches-du-Rhône a mis en doute mercredi les résultats de l'étude pilotée par une association militante qui évoque une forte pollution dans des produits alimentaires issus du pourtour de l'étang-de-Berre accueillant l'une des plus vastes zones industrialo-portuaires (ZIP) d'Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - La préfecture des Bouches-du-Rhône a mis en doute mercredi les résultats de l'étude pilotée par une association militante qui évoque une forte pollution dans des produits alimentaires issus du pourtour de l'étang-de-Berre accueillant l'une des plus vastes zones industrialo-portuaires (ZIP) d'Europe.