Combat contre les maltraitances animales: les œufs Matines une nouvelle fois épinglés

L'entreprise Matines vend 3 milliards d’œufs chaque année. L'association de lutte contre les maltraitances animales L214 dénonce, dans une nouvelle vidéo, les ravages de l'élevage en batterie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Corps déplumés, animaux à moitié morts, la vidéo mise en ligne ce matin par l'association L214 s'avère dévastatrice pour l'image du leader français des œufs coquilles, la société Matines. Les députés doivent se prononcer la semaine prochaine sur une éventuelle interdiction de l'élevage en batterie, dans le cadre du projet de loi sur l'alimentation, comme le rappelle Libération. Jeudi 17 mai, l’association diffusera des images provenant d’un élevage en Normandie. Dimanche 20, une troisième vidéo tournée en Bretagne sera présentée sur le site de L214.