Rappel à la loi pour Frédéric Haziza, sa victime réagit

Par

Visé par une enquête après des accusations d’agression sexuelle, le présentateur Frédéric Haziza a été convoqué par le parquet de Paris pour un rappel à la loi, le 11 juillet. Sa victime, la journaliste Astrid de Villaines, qualifie cette décision « d’offense pour toutes les victimes », dans un communiqué dévoilé par le Huffington Post.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je n’ai jamais été un agresseur sexuel », s’est défendu, samedi 14 juillet, Frédéric Haziza sur le site de La Règle du jeu, la revue fondée par Bernard-Henri Lévy, après l’annonce de sa convocation au parquet de Paris pour un rappel à la loi. « Il m’a juste été rappelé, le 11 juillet, qu’il valait mieux éviter désormais les blagues vaseuses », a-t-il commenté.