Illectronisme: la fracture sociale à l’ère du numérique

Par

À l’heure de la dématérialisation tous azimuts, de nombreux Français subissent la grande numérisation de la société : « illectronisme », fracture numérique, perte d’autonomie… Qui sont les personnes concernées et quelles solutions trouvent-elles ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On l’appelle « illectronisme » ou fracture numérique : c’est un phénomène qui touche de nombreux Français : 23 % ne seraient « pas à l’aise avec le numérique » d’après un sondage publié par l’institut CSA en juin 2018. Personnes âgées, précarisées ou n’ayant pas d’intérêt pour l’informatique… Les conséquences peuvent être sérieuses et causer une perte d’autonomie, un isolement ou exposer les personnes à des risques en terme de cybersécurité. À l’occasion des journées d’action contre l’illettrisme, Hashtag donne la parole à ceux qui vivent au quotidien cette fracture numérique, forme d’illettrisme des temps modernes.