Macron refuse d'accorder au parquet son indépendance totale

Par
Emmanuel Macron a tranché lundi pour le maintien d'un lien entre le ministère de la justice et le parquet, dans le débat sans cesse recommencé en France sur l'indépendance de ces magistrats chargés de conduire l'action pénale au nom de la société.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a tranché lundi pour le maintien d'un lien entre le ministère de la justice et le parquet, dans le débat sans cesse recommencé en France sur l'indépendance de ces magistrats chargés de conduire l'action pénale au nom de la société.