L'exécutif renoncerait à la fin de l'"exit tax", selon Les Echos

Par
Le gouvernement aurait renoncé à supprimer "l'exit tax", un impôt institué en 2011 en France pour lutter contre l'évasion fiscale, et s'orienterait vers "une évolution" du dispositif, rapportent Les Echos samedi sur leur site internet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement aurait renoncé à supprimer "l'exit tax", un impôt institué en 2011 en France pour lutter contre l'évasion fiscale, et s'orienterait vers "une évolution" du dispositif, rapportent Les Echos samedi sur leur site internet.