Attaqué par le préfet, Cédric Herrou est relaxé en appel

Par Michel Henry

Poursuivi pour injure publique envers le préfet des Alpes-Maritimes, l’agriculteur militant qui vient en aide aux migrants a été relaxé mardi 15 octobre par la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que l’ancien préfet des Alpes-Maritimes poursuivait Cédric Herrou en justice pour avoir dressé un parallèle entre son action envers les migrants et le traitement des juifs sous l’Occupation, la cour d’appel d’Aix-en-Provence a relaxé, mardi 15 octobre, le militant.