Nantes: vol du reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne

Par

Le reliquaire du cœur de la reine Anne de Bretagne a été dérobé dans la nuit du 13 au 14 avril au musée Dobrée de Nantes, où cette « pièce d'orfèvrerie exceptionnelle » en or était exposée, relate Le Journal des arts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le département, propriétaire du musée, a déposé plainte et une enquête de police a été ouverte. Les malfaiteurs ont dérobé trois objets, dont cette pièce réalisée en 1514, selon le communiqué. Elle était visible du public dans le cadre d'une exposition. « Les cambrioleurs s'en sont pris à notre patrimoine commun et notamment à une pièce d'une valeur inestimable », déplore le département. « Bien plus qu'un symbole, l'écrin du cœur d'Anne de Bretagne appartient à notre histoire. La reine Anne, duchesse de Bretagne, avait souhaité que son cœur soit inhumé auprès de ses parents. Sauvé de la fonte après la Révolution, il est conservé au musée Dobrée depuis 1886 », rappelle-t-il.