Garde à vue: la grande loterie judiciaire

Par
Des discussions ouvertes entre le Parlement, la justice française et la justice européenne dépend le déroulement des quelque 800.000 gardes à vue décidées chaque année. Mais plus personne ne sait vraiment où l'on en est, sur ce point, comme pour l'indépendance du parquet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Songez, un instant, que vous soyez prochainement envoyé en garde à vue: plus de 800.000 mesures ordonnées, en France l'an passé, cela peut vous arriver. Votre sort va dépendre des discussions ouvertes aujourd'hui entre le Parlement, la justice française et la justice européenne. Mais plus personne ne sait vraiment où l'on en est, comme vient de le démontrer la semaine écoulée. L'ensemble – du contrôle de la «GAV» au rôle du parquet – tourne au grand bazar judiciaire.