La gauche sait-elle penser la sécurité?

À Saint-Denis, la décision d’armer la police municipale a provoqué de vifs débats. Cette mesure illustre les difficultés que peuvent avoir les gauches, au plan local comme national, à se positionner sur les enjeux de sécurité. Entretien vidéo croisé, avec Virginie Malochet (sociologue) et Sophie Rigard (militante de Place publique). 

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Latifa Oulkhouir (Bondy Blog)

17 janvier 2021 à 18h36

À Saint-Denis, la décision d’armer la police municipale, prise par le maire socialiste Mathieu Hanotin, a provoqué de vifs débats au sein de la gauche locale. Au-delà de questionner le rôle et les missions de la police municipale, cette mesure démontre les difficultés que peuvent avoir les gauches, dans les villes et à l’échelle nationale, à se positionner sur les enjeux de sécurité. Ceux-ci, à condition de les comprendre dans leur globalité, font pourtant bien partie des priorités des habitants des quartiers populaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié