Dans les quartiers populaires, « la politique est loin des préoccupations mais affecte bien nos vies »

Sur le terrain, le débat public paraît loin des préoccupations des habitants, dont beaucoup paient encore le lourd tribut de la crise sanitaire. Entretien croisé entre Farida Amrani, conseillère municipale insoumise à Évry, et Aly Diouara, cofondateur du mouvement citoyen La Seine-Saint-Denis au cœur, à La Courneuve. 

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Jalal Kahlioui (Bondy Blog)

17 décembre 2021 à 19h49

« Si les quartiers populaires votent, nous serons au second tour. » Les mots de Jean-Luc Mélenchon, prononcés à la fin du mois d’août dernier au Dauphiné libéré, trahissent-ils la vision d’un vote des quartiers populaires déjà acquis à la cause du candidat insoumis ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié