Les députés ont entériné, mardi 16 février, la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 26 mai. Déjà voté par le Sénat, le texte a été adopté par 212 voix pour, 31 contre (11 PS, 9 Front de gauche, 8 écologistes, 1 Les Républicains et 2 non-inscrits) et 3 abstentions. Les opposants à ce deuxième renouvellement de l’état d’exception décrété au lendemain du 13-Novembre ont donc été un peu plus nombreux que lors du premier, le 20 novembre, qui avait été validé par 551 voix contre 6 et une abstention.