mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mer. 28 sept. 2016 28/9/2016 Édition de la mi-journée

A l'Assemblée, Lionnel Luca organise le rapprochement FN / UMP

18 janvier 2013 | Par Marine Turchi

Une demi-douzaine d'élus UMP ont cosigné avec Marion Maréchal-Le Pen une proposition de loi sur le « génocide vendéen ». Certains affirment qu'ils ignoraient la signature de la députée FN. Ce premier texte conjoint, initié par le cofondateur de la Droite populaire, Lionnel Luca, est un signe supplémentaire dans le rapprochement d'une partie de l'UMP avec le FN.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il n’y a pas d’exclusivité », lâche Lionnel Luca. Le cofondateur de la Droite populaire et député UMP explique à Mediapart qu’il ne voit pas « au nom de quoi » il aurait refusé de cosigner sa proposition de loi avec la députée FN Marion Maréchal-Le Pen. Ce texte, le premier signé conjointement à l’Assemblée nationale par des élus FN et UMP (à lire ici), porte sur la « reconnaissance du génocide vendéen de 1793-1794 ». Il a été cosigné par six autres élus UMP ou MPF, dont l’ancien secrétaire d’État Alain Marleix.