Les Français comprennent le report des annonces de Macron, selon un sondage

Par
Les Français donnent raison à 61% à Emmanuel Macron d'avoir différé ses annonces en matière sociale après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris mais attendent néanmoins du président qu'il prenne la parole, selon un sondage Odexa-Dentsu Consulting pour Franceinfo et Le Figaro publié jeudi soir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les Français donnent raison à 61% à Emmanuel Macron d'avoir différé ses annonces en matière sociale après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris mais attendent néanmoins du président qu'il prenne la parole, selon un sondage Odexa-Dentsu Consulting pour Franceinfo et Le Figaro publié jeudi soir.