Les pilotes de ligne menacent d'une grève dure en mai, rapporte La Tribune

Par
Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) menace de faire grève pendant quasiment une semaine complète en mai, du lundi 6 au samedi 11 inclus, pour exiger le maintien de la représentativité spécifique des pilotes au sein du transport aérien en France, rapporte jeudi La Tribune.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) menace de faire grève pendant quasiment une semaine complète en mai, du lundi 6 au samedi 11 inclus, pour exiger le maintien de la représentativité spécifique des pilotes au sein du transport aérien en France, rapporte jeudi La Tribune.

Un préavis a été envoyé au gouvernement et un référendum a déjà été lancé parmi les pilotes pour prolonger cette grève si nécessaire, ajoute La Tribune.

Le SNPL craint que cette représentativité disparaisse en cas de création d'une branche du transport aérien dans le cadre de la loi sur les mobilités, appelée à être examinée le mois prochain en commission à l'Assemblée nationale, précise La Tribune.

Les pilotes redoutent de ne plus pouvoir peser dans les négociations sur les sujets les concernant si celles-ci se déroulent au niveau d'une telle branche, dans laquelle les syndicats de personnel au sol sont majoritaires.

Le SNPL réclame aussi des garanties sur le maintien de la caisse de retraite des personnels navigants dans le cadre de la réforme des retraites à venir, rapporte La Tribune.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale