Les eurodéputés adoptent la directive bannissant les clandestins

Par

Durée d'enfermement en centre de rétention fixée à dix-huit mois, interdiction de territoire européen pendant au moins cinq ans : les eurodéputés ont adopté, mercredi 18 juin, une directive contestée organisant l'expulsion des étrangers en situation irrégulière. Ce vote illustre la volonté des Etats membres de durcir leur politique à l'encontre des sans-papiers dont le nombre est estimé entre 4,5 et 8 millions en Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après l'accord trouvé le 5 juin 2008 entre les ministres de l'Intérieur des vingt-sept Etats membres de l'Union européenne, le Parlement européen a adopté, mercredi 18 juin, la proposition de directive portant sur l'expulsion des immigrants illégaux.