France de l'Ouest contre France de l'Est, France des métropoles contre France périphérique... les oppositions binaires, à fondement spatial, sont devenues courantes dans le débat public et intellectuel. Le risque est bien sûr de réifier des ensembles plus hétérogènes qu'il n'y paraît, voire de négliger la force du social au profit d'explications par le territoire. Que nous apprend vraiment la géographie électorale ? Quelles précautions sont nécessaires pour analyser le vote et ses significations ?