Macron déplace Ferrand du gouvernement à l'Assemblée

Par
Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, a choisi de démissionner afin de briguer la présidence du groupe La République en Marche (LREM) à l'Assemblée nationale à la demande d'Emmanuel Macron, qui a offert une porte de sortie honorable à ce fidèle éclaboussé par une enquête judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, a choisi de démissionner afin de briguer la présidence du groupe La République en Marche (LREM) à l'Assemblée nationale à la demande d'Emmanuel Macron, qui a offert une porte de sortie honorable à ce fidèle éclaboussé par une enquête judiciaire.