Benalla: Il faut régler les "dysfonctionnements", dit Griveaux

Par
Les rebondissements de l'affaire Benalla, l'ancien homme de confiance d'Emmanuel Macron mis en examen une troisième fois cette semaine, témoignent de "dysfonctionnements" qui sont "insupportables" pour les Français, a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les rebondissements de l'affaire Benalla, l'ancien homme de confiance d'Emmanuel Macron mis en examen une troisième fois cette semaine, témoignent de "dysfonctionnements" qui sont "insupportables" pour les Français, a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement.