Loi sur le renseignement: Hollande cherche la parade face à une opposition grandissante

Par

En annonçant qu'il saisira le conseil constitutionnel une fois le processus parlementaire achevé, le président de la République tente de désamorcer les critiques de plus en plus fortes faites au projet de loi sur le renseignement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’annonce, dimanche 19 avril, par François Hollande de la saisine du Conseil constitutionnel du controversé projet de loi renseignement était pour le moins inattendue. Un mois jour pour jour après la présentation du texte en conseil des ministres, le président de la République s’était jusqu’à présent plutôt fait remarquer par son absence dans le vif débat voyant s'affronter partisans et opposants de cette réforme.