L'AP-HP se défend de "ficher" les patients "Gilets jaunes"

Par
L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) s'est défendu samedi de "ficher" les patients qui auraient participé aux manifestations de "Gilets jaunes", après des plaintes de du Conseil national de l'Ordre des médecins et de manifestants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) s'est défendu samedi de "ficher" les patients qui auraient participé aux manifestations de "Gilets jaunes", après des plaintes de du Conseil national de l'Ordre des médecins et de manifestants.