Enfin un procès public pour le drame de Clichy-sous-Bois

Par

Les deux policiers qui avaient laissé Zyed et Bouna entrer dans l’enceinte d’un transformateur EDF sans donner l’alerte, en 2005, seront jugés pour « non-assistance à personne en danger ». Les deux adolescents étaient morts électrocutés. Ce drame avait été le point de départ de trois semaines d'émeutes urbaines. Il aura fallu huit ans de bagarre judiciaire pour que les policiers soient renvoyés en correctionnelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il aura fallu huit longues années pour que la justice décide enfin que la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, les deux adolescents électrocutés à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) alors qu’ils étaient pourchassés par la police, méritait un procès public. Dernière juridiction saisie de ce dossier, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes a pris cette décision courageuse ce vendredi matin (lire le communiqué ici).