Deux « Zouaves » condamnés pour l’attaque d’un bar antifasciste à Paris 

Un an et demi après la descente du groupe d’ultradroite Les Zouaves au Saint-Sauveur, QG des antifascistes parisiens, Marc de Cacqueray-Valmenier et Bastien Dos Santos ont été condamnés à des peines de prison ferme pour violences et dégradations en réunion.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le tribunal a suivi, quasiment à la lettre, les réquisitions du parquet. Vendredi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Bastien Dos Santos et Marc de Cacqueray-Valmenier, deux membres du groupuscule néonazi Zouaves Paris, à des peines de six mois et un an de prison ferme.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal