Benalla: La majorité vent debout contre le "coup politique" du Sénat

Par
Du Premier ministre au président de l'Assemblée nationale en passant par La République en marche (LaRem), la majorité a sorti la grosse artillerie jeudi pour dénoncer le "coup politique" du Sénat dans son choix de saisir le parquet contre trois collaborateurs d'Emmanuel Macron dans l'affaire Benalla.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Du Premier ministre au président de l'Assemblée nationale en passant par La République en marche (LaRem), la majorité a sorti la grosse artillerie jeudi pour dénoncer le "coup politique" du Sénat dans son choix de saisir le parquet contre trois collaborateurs d'Emmanuel Macron dans l'affaire Benalla.