Un chef rebelle tchadien mis en examen pour crimes contre l'humanité

Par
L'opposant tchadien Mahamat Nouri, interpellé lundi en France, a été mis en examen vendredi des chefs de "crimes contre l'humanité" et "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime contre l'humanité", a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'opposant tchadien Mahamat Nouri, interpellé lundi en France, a été mis en examen vendredi des chefs de "crimes contre l'humanité" et "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime contre l'humanité", a-t-on appris de source judiciaire.