Sentinelle-Macron condamne "ceux qui jouent à se faire peur"

Par
Emmanuel Macron a fustigé vendredi les propos alarmistes de "ceux qui jouent à se faire peur", en réplique aux attaques de Jean-Luc Mélenchon sur l'emploi de l'armée pour la gestion de l'ordre public et à son appel aux soldats à "ne pas tirer".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a fustigé vendredi les propos alarmistes de "ceux qui jouent à se faire peur", en réplique aux attaques de Jean-Luc Mélenchon sur l'emploi de l'armée pour la gestion de l'ordre public et à son appel aux soldats à "ne pas tirer".