Reçu par Macron, Haftar exclut un cessez-le-feu dans l'immédiat, dit l'Elysée

Par
Reçu mercredi à Paris par Emmanuel Macron, le maréchal libyen Khalifa Haftar a douché les espoirs d'une sortie rapide de l'impasse politique et sécuritaire en Libye en excluant un cessez-le-feu immédiat tout en reconnaissant qu'une reprise du dialogue politique serait "nécessaire", a indiqué l'Elysée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Reçu mercredi à Paris par Emmanuel Macron, le maréchal libyen Khalifa Haftar a douché les espoirs d'une sortie rapide de l'impasse politique et sécuritaire en Libye en excluant un cessez-le-feu immédiat tout en reconnaissant qu'une reprise du dialogue politique serait "nécessaire", a indiqué l'Elysée.