DSK «pas glorieux» face au juge

Par

L’ancien président du FMI a fait profil bas face au juge d’instruction dans l’affaire de la faillite du fonds LSK, selon Radio France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon les informations de la cellule investigation de Radio France, lors de son audition en tant que témoin assisté le 3 juillet 2019, Dominique Strauss-Kahn a reconnu avoir eu une « confiance sans doute exagérée » dans son associé Thierry Leyne. « Ce n’est pas glorieux de ma part », a-t-il ajouté.