Sylvie Andrieux lourdement condamnée en appel

Par

La cour d’appel d’Aix-en-Provence est allée au-delà de la peine prononcée en première instance : la députée est condamnée à quatre ans d’emprisonnement, dont trois ans avec sursis, une amende de 100 000 euros et 5 ans d’inéligibilité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sylvie Andrieux n’a pas fait le déplacement ce mardi 23 septembre à la cour d’appel d’Aix-en-Provence. L'ex-députée socialiste des Bouches-du-Rhône a été lourdement condamnée en appel pour détournements de fonds publics. La cour d’appel d’Aix-en-Provence a alourdi sa peine, portée à quatre ans d’emprisonnement, dont trois ans avec sursis, une amende de 100 000 euros et 5 ans d’inéligibilité. Elle pourra effectuer sa peine de prison ferme d’un an sous bracelet électronique, a précisé la présidente de la Cour Monique Zerbib. Me Gaëtan Di Marino, l’un de ses avocats, a immédiatement annoncé qu’elle allait former un pourvoi en cassation dans le délai des cinq jours prévu. Ce pourvoi est suspensif. Une législative partielle sur sa circonscription des quartiers nord de Marseille, où le candidat FN Stéphane Ravier a remporté la mairie de secteur en mars, n'est donc pas à l'ordre du jour pour l'instant.