Louise Fessard

Après avoir suivi les questions d'éducation puis de police pour Mediapart, je m'intéresse désormais aux minorités. Je vis à Marseille, et le reste du temps dans le TGV Paris-Marseille.

Ma déclaration d'intérêts

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Congé parental: où sont les pères?

    Par
    Rapport pour le Parlement européen d'Erika Schulze et Maja Gergoric en 2015. © E. Schulze et M. Gergoric Rapport pour le Parlement européen d'Erika Schulze et Maja Gergoric en 2015. © E. Schulze et M. Gergoric

    Un projet de directive européenne sur le congé parental doit être examiné le 21 juin. En France, depuis la réforme de 2014, la part des pères bénéficiaires reste minime.

  • Congé parental: les dirigeants européens rabotent les avancées sociales prévues

    Par
    Le président Emmanuel Macron au Parlement européen à Strasbourg le 17 avril 2018 © Reuters Le président Emmanuel Macron au Parlement européen à Strasbourg le 17 avril 2018 © Reuters

    Alors qu'un projet de directive européenne prévoyait de mieux indemniser les congés parentaux et de créer des jours de congé pour les aidants familiaux, les États européens, dont la France, ont en partie vidé le texte de ses avancées sociales. Une occasion manquée en matière d'égalité entre les femmes et les hommes.

  • A Rennes, des musulmans qui ont soif de renouvellement

    Par
    A Rennes le 10 juin 2018 © DR. A Rennes le 10 juin 2018 © DR.

    L’ancien directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), Marwan Muhammad, a lancé début mai une consultation nationale des musulmans. Autofinancement des lieux de culte, imams français à leur image, place des femmes dans les mosquées, représentation des musulmans dans la société française : un besoin de renouvellement émerge chez les fidèles qui étaient présents à Rennes le 10 juin.

  • PMA pour toutes: Macron fait traîner sa promesse en longueur

    Par et
    Manifestation parisienne en faveur du mariage pour tous, en décembre 2012. © Julien Muguet/Reuters Manifestation parisienne en faveur du mariage pour tous, en décembre 2012. © Julien Muguet/Reuters

    Un an après le premier feu vert du Comité d’éthique, la promesse d’Emmanuel Macron d’ouvrir la PMA à toutes les femmes ne s’est pas encore transformée en processus législatif. Malgré la multiplication des consultations, les lignes des pro et anti n’ont pas bougé. Certains commencent à s’impatienter.

  • Violences sexuelles au travail: le choix biaisé du gouvernement

    Par
    Image issue du site de l'AVFT Image issue du site de l'AVFT

    Alors que l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) a dû fermer son standard téléphonique en janvier faute de moyens, le gouvernement veut créer son propre numéro national d’aide aux victimes de violences sexistes et sexuelles au travail. Une façon de contourner une association féministe jugée trop critique ?

  • «On n’a pas du tout fini d’explorer l’histoire de l’esclavage»

    Par
    Françoise Vergès. © Llann Wé/Wikimedia Françoise Vergès. © Llann Wé/Wikimedia

    À l’occasion de la journée en mémoire des victimes de l’esclavage, le 23 mai, la politologue Françoise Vergès explique pourquoi il reste urgent de s’interroger sur les effets de la traite transatlantique pratiquée par les navires européens, qui déportèrent plus de 12 millions d’Africains noirs.

  • Air Bel, où le logement rend malade

    Par
    Un couple de locataires exhibe des photos montrant l'insalubrité de son logement, lors d'une mobilisation à Air Bel le 13 janvier 2018. © LF Un couple de locataires exhibe des photos montrant l'insalubrité de son logement, lors d'une mobilisation à Air Bel le 13 janvier 2018. © LF

    Alors qu'Emmanuel Macron discourt ce mardi sur l'avenir des quartiers populaires, plongée dans le quartier HLM d'Air Bel, dans le 11e arrondissement de Marseille. En septembre 2017, un locataire est mort de la légionellose. Un précédent cas grave avait déjà eu lieu en 2011. Vivant depuis dans l’angoisse, les habitants demandent une étude sanitaire.

  • Violences sexuelles sur mineurs: pas de présomption de non-consentement

    Par
    Marlène Schiappa à l'Assemblée, le 12 juillet 2017. Marlène Schiappa à l'Assemblée, le 12 juillet 2017.

    Les députés LREM ont adopté seuls, dans la nuit de mardi à mercredi, l’article renforçant la protection des mineurs contre les violences sexuelles. Les autres députés, à droite comme à gauche, ont bataillé en vain pendant plusieurs heures pour tenter de réintroduire une présomption de non-consentement pour les moins de 15 ans.

  • Violences sexuelles: l’Assemblée examine un texte jugé insuffisant

    Par
    La ministre de la justice Nicole Belloubet le 3 avril 2018 à l'Assemblée nationale © LF La ministre de la justice Nicole Belloubet le 3 avril 2018 à l'Assemblée nationale © LF

    Devant l'Assemblée depuis lundi, le projet de loi « renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes », exclusivement centré sur une réponse pénale, manque d’ambition, affirment des voix de droite comme de gauche et au sein même de la majorité. Le recul du gouvernement sur la création d’une présomption de non-consentement pour les mineurs de moins de 15 ans est très critiqué.

  • Violences sexuelles: la gauche a-t-elle perdu ses repères?

    Manifestation de militantes d'Osez le féminisme. © OLF Manifestation de militantes d'Osez le féminisme. © OLF

    Demande de durcissement des peines, volonté de bannir Bertrand Cantat de la sphère publique, allongement des délais de prescription… Dans leur combat contre les violences sexuelles, les associations et personnalités de gauche sont souvent en porte-à-faux par rapport à ce qu’elles défendent sur d’autres thématiques. Mediapart a interrogé juristes et militants alors qu'a débuté en commission mercredi 9 mai l’examen du projet de loi Schiappa à l’Assemblée nationale.