Macron refuse de s'exprimer sur les ventes d'armes à Ryad

Par
Emmanuel Macron a refusé mardi de s'exprimer sur une possible suspension des ventes d'armes françaises à l'Arabie saoudite, comme son partenaire allemand l'y invite en raison des interrogations qui demeurent autour de la mort du journaliste Jamal Khashoggi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a refusé mardi de s'exprimer sur une possible suspension des ventes d'armes françaises à l'Arabie saoudite, comme son partenaire allemand l'y invite en raison des interrogations qui demeurent autour de la mort du journaliste Jamal Khashoggi.