L’enjeu européen, conflit latent de la vie politique française

Par

L’enjeu européen n’a jamais bouleversé les structures de la compétition politique en France. Il nourrit pourtant un conflit latent au sein des partis et de l’électorat. Ce conflit sera-t-il encore longtemps absorbé par la traditionnelle opposition droite/gauche ? 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un « géant endormi ». Cette métaphore, appliquée à l’enjeu européen dans les vies politiques nationales, a connu un grand succès dans la littérature de science politique. Elle renferme un paradoxe, que l’on retrouve dans le cas français jusqu’à nos jours, à moins que l’élection présidentielle de 2017 ne finisse par le dénouer.