Frégate française dans le détroit de Taïwan le 6 avril, selon des responsables US

Par
Une frégate française a franchi le 6 avril le détroit de Taïwan, qui sépare cette île de la Chine populaire, fait rare de la part d'un bâtiment de guerre européen, ont déclaré à Reuters deux responsables américains.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - Une frégate française a franchi le 6 avril le détroit de Taïwan, qui sépare cette île de la Chine populaire, fait rare de la part d'un bâtiment de guerre européen, ont déclaré à Reuters deux responsables américains.

L'un de ces deux responsables, qui se sont exprimés sous le couvert de l'anonymat, a indiqué qu'il s'agissait de la frégate Vendémiaire. Il a dit ne pas se souvenir qu'un navire de guerre français ait déjà emprunté ce détroit dans l'histoire récente.

Conséquence de la présence de cette frégate, la Chine a fait savoir à la France qu'elle n'était plus invitée à une revue navale chinoise à l'occasion des 70 ans de la création de la marine chinoise, ont indiqué les deux responsables américains. Des bâtiments de guerre indiens, australiens et de plusieurs autres pays y ont pris part.

A Paris, le colonel Patrik Steiger, porte-parole de l'état-major des armées françaises, s'est refusé à tout commentaire.

Le signalement de cette frégate s'inscrit dans le contexte d'un franchissement de plus en plus fréquent du détroit de Taïwan par des navires de guerre américains. Ces passages indignent la Chine populaire, qui considère Taïwan comme une province renégate et estime que l'île fait partie du territoire chinois.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale