Emmanuel Macron teste son «en même temps» en Russie

Par

En visite à Saint-Pétersbourg, Emmanuel Macron entend profiter de son tête-à-tête avec Vladimir Poutine pour avancer sur plusieurs dossiers diplomatiques, la Syrie et l’Iran. Malgré une volonté de discuter « sans naïveté » avec la Russie, la situation patine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il s’agit d’un numéro d’équilibriste. « Un vrai test politique du “en même temps” d’Emmanuel Macron », résume Frédéric Charillon, professeur de sciences politiques, spécialiste des relations internationales. Jeudi 24 et vendredi 25 mai, le président de la République sera à Saint-Pétersbourg (Russie), pour le Forum économique international, dont la France et le Japon sont cette année les invités d’honneur. Outre des rencontres économiques – la délégation comptera notamment plusieurs start-up et PME –, cette visite sera aussi l’occasion de mettre sur la table les grands dossiers internationaux.