L'ex-patron de l'athlétisme mondial bientôt jugé en France

Par
L'ancien patron de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, et son fils Papa Massata Diack seront jugés en France pour corruption et blanchiment en bande organisée, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'ancien patron de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, et son fils Papa Massata Diack seront jugés en France pour corruption et blanchiment en bande organisée, a-t-on appris lundi de source judiciaire.