Polémique à Nantes après l'évacuation musclée d'une "free party"

Par
L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie d'une enquête sur une opération de maintien de l'ordre à Nantes à l'occasion de la fête de la musique dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie d'une enquête sur une opération de maintien de l'ordre à Nantes à l'occasion de la fête de la musique dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur.