Les plus anciens restes d'Homo sapiens, hors d'Afrique, découverts en Israël

Par
Un fragment de mâchoire portant sept dents, exhumé dans une caverne en Israël, correspond aux restes les plus anciens que l'on connaisse de l'Homo sapiens en dehors d'Afrique, et montre que notre espèce s'est aventurée hors de ce continent bien plus tôt qu'on ne le pensait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Un fragment de mâchoire portant sept dents, exhumé dans une caverne en Israël, correspond aux restes les plus anciens que l'on connaisse de l'Homo sapiens en dehors d'Afrique, et montre que notre espèce s'est aventurée hors de ce continent bien plus tôt qu'on ne le pensait.